Christine ULRICH

Aide soignante

 

Présentation

Je suis née et j’ai grandi à Sélestat, rue du Tabac, près de l’ancienne piscine. C’est un endroit formidable où on peut rencontrer des gens ; j’ai la chance d’avoir vu grandir les gens de mon quartier, de connaître leurs enfants. Aujourd’hui, cette connaissance de la ville m’aide dans mon travail auprès des personnes âgées, à l’EHPAD. Les résidents sont contents de parler alsacien avec moi, ça devient de plus en plus rare, et c’est dommage, parce que quand on vieillit, on aime la nostalgie, et parler la langue de son passé, ça réconforte.
Pour moi, il faudrait qu’il y ait un lieu d’habitation pour les personnes âgées au centre-ville : ce sont des habitants qui fréquentent les petits commerces, qui se promènent, qui discutent et qui contribuent à l’animation du centre.
En EHPAD, la vie est moins riche, il y a moins de diversité pour les résidents qui pourraient profiter de la ville. Nous faisons de notre mieux pour rendre leur séjour plus agréable ; l’aménagement d’un parc ombragé serait un projet que la ville pourrait soutenir. Je pense que nos résidents auraient beaucoup de choses à partager avec les enfants de l’école Wimpfeling.