Pauline SCHERER

Sage-femme libérale à Sélestat et à la Maison de Naissance Manala

Présentation

Mon engagement en politique résulte d’un simple constat : il faut que l’humanité évolue et vite, au vu de l’urgence climatique. Et cela doit partir de nous, citoyens. Chacun dans son coin, c’est difficile. Mais si nous rassemblons nos forces, alors nous pouvons redresser la barre.

Le dérèglement climatique a déjà commencé. Les catastrophes écologiques s’observent tous les jours. L’écologie est aujourd’hui une priorité. L’avenir de nos enfants et des générations à venir en dépend. A 30 ans, en tant que mère de 2 enfants et femme active, je peux vous dire que ce n’est pas une mince affaire de mener tout cela de front. Mais il y a urgence.

En tant que sage-femme, je suis infiniment préoccupée par la vie. Et je constate que nos actes ont des répercussions sérieuses. L’écologie c’est défendre la vie.
La vie humaine. C’est éviter des maladies (cancers, diabète, hypertension, stérilité) dues à notre mode de vie, au stress, à la pollution, à notre alimentation.
La vie animale. Consommer et produire moins de viande et améliorer les conditions d’élevage et d’abattage.
L’égalité des droits entre les hommes et les femmes.

Ces valeurs que je porte, je les applique tous les jours, dans mon travail. En plus de mon cabinet à Sélestat, je fais partie de la Maison de Naissance Manala. Je milite pour une médecine centrée sur l’humain, sur la liberté de choix. Je déplore notre système de soin actuel qui prône la rentabilité, au prix de la santé des gens et des professionnels de santé.

Je soutiens Caroline Reys et Bertrand Gaudin car je pense qu’ils ont l’expérience qui permettra de porter nos valeurs dans la municipalité et de mener des actions concrètes en faveur de l’écologie.

Faisons de notre ville un modèle. Nous Sélestadiennes, Sélestadiens, avons le pouvoir de changer les choses. Et nous n’y arriverons que si nous œuvrons tous ensemble.